Accueil > "La France est triste..."

Rubrique Conseil vie collégienne

"La France est triste..."

Le 18 novembre 2015 - Anne Claude Meunier

Temps de discussion, d’échanges, de partages... Inquiétudes, incompréhensions, messages d’espoir...

"L’Ecole de la République transmet aux élèves une culture commune de la tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser l’intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes." Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education Nationale

"A cause de cet événement, la France est triste. C’est un gros choc de penser à toutes ces personnes qui sont mortes, tous les blessés et les familles qui sont touchées." P.

"Je pense que tout le monde est touché par ce qui s’est passé le vendredi 13 novembre et moi je me pose plein de questions comme : comment sera notre futur, quand et où vont-ils attaquer à nouveau ? J’ai un peu peur de ce qui va se passer après. Je soutiens Paris. Je suis Paris." C.

"Je trouve cet attentat très triste. Il y a eu beaucoup de morts. Je ne sais pas comment les familles des victimes vont oublier ça." F.

"On continuera à se battre pour vivre et on ne doit pas s’arrêter d’exprimer nos idées, nos joies, nos sentiments. Bougez, respirez et surtout VIVEZ ! " C.

"C’est affreux, vraiment affreux, sérieux..." C.

"Cet attentat n’aurais jamais dû avoir lieu, car on naît tous égaux et libres en droits, on a le droit d’écouter de la musique, on a le droit de rire, de jouer, danser ou faire la fête. On est tous différents et pourtant on a tous un même point commun, on vit tous sur la même planète. Tous ensemble." J.

"Le terrorisme n’a pas de religion, les terroristes sont des barbares sans coeur qui ne veulent pas que nous soyons libres de faire ce que l’on veut, ils attaquent les droits de l’homme." M.

"Ne pleurons plus car nous sommes plus forts et plus soudés et plus nombreux à vouloir que tout cela cesse et que le monde change. Nous voulons tous un monde meilleur." J.

"Cet attentat m’a réellement fait peur. Il faut être vraiment fou pour vouloir sois même se faire exploser. S’attaquer à des gens comme ça (qui n’ont rien fait) je ne vois vraiment pas l’intérêt. Ils s’en sont pris à Paris mais ils auraient très bien pu s’attaquer à une autre ville française. 129 c’est quand même pas rien. Ça m’a vraiment choquée." S.

"Je pense qu’il n’y a pas de mots pour décrire cette horreur, ces gens ne sont pas humains, juste fous ! Tous unis, tous solidaires !" L.

"On ne doit pas croire que tout le monde est djihadiste. La plus grande question que je me pose est d’où viennent leurs armes... Les terroristes font face à la force et à la colère des trois pays les plus et les mieux armés au monde." G.

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Services en ligne

→ Blog de l’UNSS

→ Liberscol

Restez informé